Fonctionnement Mélangeurs-Servomoteurs
Sciemment ou non, tout le monde a déjà utilisé un mélangeur comme par exemple lors de la vaisselle quotidienne. Les robinets ne sont en fait (généralement) rien d’autres que la terminaison de votre conduit d’eau, équipée de mitigeurs, où vous pouvez régler la température de l'eau désirée à votre convenance.

Cette fonction est exactement la même avec les mélangeurs de chauffage, lesquelles sont installés avant ou après le système de chauffage pour réguler la température de l'eau qui circule. Le réglage désiré a lieu ici soit manuellement par l'intermédiaire d'une vanne de mélange ou électroniquement par l'intermédiaire d'un servomoteur, dans lequel l'alimentation en eau nécessaire est déterminée par un capteur.

Un mélangeur de chauffage – aussi appelé mélangeur d'eau sanitaire dans le domaine de l’eau potable – assure, à l’endroit où il est monté, la bonne alimentation en eau ainsi que les proportions optimales du mélange de l'eau chaude et froide pour maintenir une température de fonctionnement constante dans le système de chauffage. Dans la plupart des systèmes de chauffage - comme on le voit sur l’image (I) - le mélangeur est installé dans le flux afin de réguler la température de départ pour le circuit de chauffage. La raison est que la puissance de chauffage de la chaudière ou de thermie solaire est plus grande dans la plupart des cas, que ce que le circuit de chauffage peut prélever et contribuer ainsi à une perte excessive de chaleur dans le circuit. Le fonctionnement du mélangeur est dans ce cas relativement simple: d'abord, l'eau chauffée circule dans le circuit de chauffage (ligne supérieure) et atteint le mélangeur intégré. Selon la valeur de référence réglée, on ajoute l’eau froide à l’eau chaude dans le mélangeur au sein du retour. (Ligne verticale au milieu) Ensuite l’eau est transmise dans le radiateur avec la température optimale.

En plus de l'installation du mélangeur dans le flux direct, vous pouvez également installer celui-ci dans la boucle de retour, comme vous pouvez le voir sur l'image II. Ici le processus de mélange fonctionne dans l'autre sens. On ajoute de l’eau chaude à l'eau froide à partir du mélangeur de la conduite de retour afin d'augmenter la température de retour. Ainsi, l'efficacité du système de chauffage peut être augmentée et la formation de condensation lors de l’apport de l'eau froide peut être évitée dans la chaudière. Votre chaudière devrait alors dépenser moins d'énergie pour chauffer l'eau entrante et le risque de corrosion est ainsi réduit au minimum.
On peut distinguer les vannes mélangeuses soit en une vanne de zone à deux voies similaire aux robinets à boisseau sphérique traditionnels, qui sert uniquement à ouvrir et fermer le conduit, ou en un mélangeur à trois voies, avec lequel - comme décrit ci-dessus – vous pouvez mélanger en flux ou en afflux (dans la boucle retour). Il y a aussi les mélangeurs à quatre voies, qui agissent aussi comme régulateur de départ et réalimentation de retour.

Entrer un commentaire